Mise à nue


Mise à nue


« À poil, fous-toi à poil »!
Seule l’ombre d’un voile
Pour caresser ta silhouette,
Et t’enrouler de tout ton être.
Comme une douce rose,
Ose prendre la pose, qu’éclose la prose.
Caché sous tes émois,
Il n’attend plus que toi,
Ton joli petit « moi ».


Lâche-toi!
Ce sont tes mots.
Ils raisonnent dans ma tête,
S’incrustent sur ma peau.
Dans une humble pruderie,
Un brin d’insouciance et de gaminerie,
Je m’élance, savoure ma renaissance.
Mise à nue !
Dans l’effusion des émotions,
Le papier se noircit de nuances de gris.
Mon essence en volées,
Libère uns à uns mes sens éveillés.
Vêtue de courage, la plume en ramage,
J'imagine en versets, toutes les plus folles images.


Sage !
Devant la glace, comme dans un face à face,
Je la casse et la brise ma lourde carapace.
Juste un éclat d’audace, que le masque se casse.
Me dévoiler enfin et l'envoyer au clash,
La putain de cuirasse !
Nue !


Armée, guerrière,
L’âme dans les prières,
Il est temps de tout rompre.
Devenir une femme, entière et légère.


Fin du silence. Que tombe la sentence !
Aujourd'hui je le crie,
Près de vous je veux être,
Et pour moi je veux naître.
Prenez-moi comme je suis.
Libre !
Prête à croquer la vie.
Tes mots résonnent dans ma tête :
« À poil, fous-toi à poil ! ».
Fragments d’écriture...............
Pascale Berthot Balenci Mai 2014