La "HérOSE attitude". Parcours coloré d'une "multi- potentielle".



 La "HérOSE attitude" 

Parcours coloré d’une "multi potentielle".

rOSE, nana originale aux lunettes roses, aux multiples pouvoirs et à l’âme d’enfant est née d’un besoin de répondre à deux questions : 

« Qui es-tu » ? Et « tu fais quoi dans ta vie » ?

Deux questions qui soient disant, nous aident  à trouver UN sens et DU sens à notre vie.

OK ! Je suis d’accord.

Ceci étant dit, pas facile d’y répondre du tout ! Cela demande de bien se connaître et c’est tout un programme, une vie parfois.

Vous saisissez maintenant le port des lunettes pour y voir plus clair ?

Quand on ne rentre pas dans les cases et qu’il te vient une idée toutes les secondes, tu comprends mieux pourquoi j’ai mis autant de temps avant d’écrire ce billet et répondre à ces deux questions.

Toute la difficulté étant de faire simple, court, concis pour ne pas perdre le lecteur et moi –même sur les chemins forcément multiples.

Parce qu’il n’y a pas une réponse mais des réponses.

La perplexité étant de fusionner toutes mes idées pour tirer une certaine forme de globalité. Je dirai même et j’aime l’idée d’une certaine forme d'UNICITÉ.

Alors  la logique aurait été de répondre d’abord à : « qui es-tu ? »  

Mais sortons du cadre tant attendu et de la logique !

Avoir un profil différent, décalé, atypique, original n’est-il pas le sujet du jour ?

Je commencerai par répondre à : « Tu fais quoi dans la vie ? »

Pour tout vous dire, Il est très frustrant de se limiter à une seule activité quand tes centres d’intérêts sont variés et que ta curiosité s’alimente tous les jours un peu plus à une rapidité exponentielle et ce depuis un demi-siècle.

Cela me rappelle une phrase que je disais souvent : 

« Ça boue en moi, ça boue. Je ne sais pas ce qui va sortir mais quand ça va sortir, aïe, aïe, aïe…. ».

J’ai toujours ressenti un cocktail émotionnel explosif et bouillonnant au plus profond de mes tripes. Animée de multiples passions et d'une curiosité insatiable.

Alors, au même titre que ce qui est vide demande à être rempli, ce qui est plein demande à sortir, à s’extérioriser….

C’est dans un élan du cœur que toute ma créativité s’exprime. En impactant la matière de tous mes sens et à mon image. (peinture, écriture, mise en scène, spectacles .…)

Le besoin de toucher au cœur par le cœur l’être humain qui est la pièce centrale et autour de laquelle s’articule la systémie de toute une vie.

Cette frénésie de curiosité et de créativité, dans un état d'urgence et d’effervescence me pousse parfois à de l’impatience et à une mauvaise gestion du temps.

Dans un tel état difficile de calmer cette énergie et revenir à un rythme de croisière.Et quand les neurones se court-circuitent ça brûle...  et le temps devient un ennemi.

« Il faut faire vite, sinon…. » 

Quel joli driver! (petit message contraignant et limitant ).

Et oui.....Quand notre imagination nous joue des tours, nos pensées automatiques prennent le dessus.

Du style: 

Prendre le temps ça fait peur. Peur de louper le coche, peur de passer à côté de quelque chose d'important, peur de ne plus avoir l’occasion de , peur que ce soit trop tard, peur de ne plus/ pas y arriver, ou peur de ne pas être à la hauteur….Peur de ne pas maîtriser.

Cependant, prendre le temps ne veut pas forcement dire passer à côté de ceci ou cela ou ne pas être compétente. C’est simplement laisser de côté,reporter et déposer dans un tiroir tel ou tel idée, envie, projet. Et le ré ouvrir au bon moment. 

Accepter une fois pour toutes que l'on a une tête, deux bras, deux jambes. En deux mots, nous ne sommes pas des robots!

Une autre grande difficulté d’une "multi potentielle" est de faire des choix, de prioriser et  parfois même abandonner. Et oui ça arrive....et il n'y a pas mort d'homme.

Mais dans la tête de Madame, ne pas aller jusqu'au bout des choses par manque d'engagement, de motivation ou simplement d'un trop plein de trop, s’en suit un sentiment d’échec, de non abouti, de pas fini, de non accompli.C'est la dégringolade avec dans sa chute le binôme peu encourageant de perte d’estime et de confiance en soi. 

Et vous savez ce qu'il se cache derrière tout cela?

Un joli syndrome de l’imposteur. « Je ne suis pas capable, puisque…. ». Et un deuxième petit driver comme complice "Sois parfaite"...

Dans ce tourbillon de la vie, on va apprendre à canaliser, calmer le rythme, se calmer, reposer un cerveau toujours en activité et avide de nouveauté.

Eviter ainsi de tomber. Parce que tomber et se briser les ailes ça fait mal, très mal.Ça empêche de voler, de prendre son ENVOL.

Heureusement, avec le temps, on apprend, on comprend et on se forge une belle tenue, celle du héros….Ça tombe bien, nous les femmes on aime bien la mode et les frings!

Donc, après s’être planté avec panache plusieurs fois, la discipline s’impose à soi comme une évidence de bienveillance envers soi-même. Condition indispensable pour remettre du plomb dans la voilure.

Jusque-là mettre du cadre avec la dite discipline, ce n’était pas gagné!

Aujourd’hui c’est  une question de santé mentale, physique, écologique et ontologique.

"Quand c’est confus, c’est foutu et en plus... on se perd de vue" !

Dans ces moments-là, je me pose, je respire, je renoue avec la nature, je reviens au corps.

Histoire de retrouver mes esprits, retrouver de la clarté et surtout me retrouver moi-même.

Alors oui c'est vrai, tout ce qui est pris est pris et participe à alimenter mes connaissances, expériences, plaisirs, passions et besoins du moment. C’est certain ! 

Mais je reconnais que mettre de l'ordre, un minimum de "cadre" dans tout ce tohu-bohu ça fait du bien!

Pour tenir debout rappelons-nous que nous ne sommes pas qu’un cerveau sur pattes mais un corps et un cœur qui vont avec. Il s’agit de ne pas les laisser sur la touche trop longtemps ces deux derniers.

De toute façon ils sont bien malins pour nous envoyer des signaux et nous rappeler à l’ordre quand on part en vrille !

"Je ne dois pas m'éteindre....c'est une question de vie ou de mort" !

On va très souvent vouloir user et abuser dans notre activité professionnelle de nos différentes casquettes, de notre multipotentialité.

Un vrai casse tête pour trouver LE "fil rouge". Quand il n'y a pas une bobine mais des bobines de toutes les couleurs...on s'en mêle les fils pour un temps.

Je vous rassure,on y arrive et on finit même par démêler et tisser une magnifique tapisserie.Une oeuvre d'art! 

Une alchimie toujours malléable.

Et si pour une raison ou pour une autre nous ne pouvons investir notre identité dans notre profession, tous nos autres domaines de vie sont à notre disposition.

Nous n'avons que l'embarras du choix.Le tout est de ne pas s'éteindre.

Une "multi potentielle" qui ne vibre pas, dont le feu et la lumière intérieurs s’éteignent, tombe dans l’ombre, dans un gouffre tellement noir qu'elle meurt.

Là ou il n'y pas de couleur, de vie, c'est la mort assurée du cœur.

Cela rejoint l’idée qu’incarner nos valeurs, c'est donner du sens et un sens à notre vie. Cela procure en nous la lumière, la couleur, la magie qui colorent, paillettent,pimentent et donnent de la vie à la vie.Quel beau moyen d’exister de rayonner.

Une belle invitation à la liberté d’être tout simplement ! 

La tête dans les nuages, les pieds sur terre, des paillettes dans les yeux, le smile aux lèvres et les mains sur le cœur! 

S'en suit la création de mon activité multidimensionnelle : ENVOL Coaching/Event. Life coaching. Créatrice et agitatrice du changement. Coach en résilience et organisatrice d’événements exceptionnels sur mesure..............................................je m'arrête là?" 

Quand j’ai mis en mots et en lumière mon profil atypique alors un sentiment de liberté et d’alignement a enfin pris racine de toutes mes activités réunies. 

Toutes mes multiples passions en se tissant les unes aux autres font de mon existence un magnifique patchwork très coloré. Je me rends compte aujourd’hui combien cette multipotentialité a été  et est encore ma bouée de sauvetage et m'aide à rebondir, sortir d'impasses difficiles en recréant le LIEN, celui qui me (re)-lie à la VIE, à MOI.

"La résiLIENce ou l’art de (re)-créer le lien à la vie". Ça, c'est de moi. 

En tant que "multipotentielle", créer des liens et des idées en arborescence est souvent intuitif et c'est d'une aide précieuse pour s’adapter, rebondir quand la vie nous y oblige. Quand je vous dit que c'est une force!

Aujourd’hui, encore plus qu’hier il est difficile et frustrant de devoir prioriser, faire des choix.Je ne veux avoir aucun regret. C'est maintenant!

Le temps passe et je suis encore pleine d’énergie, des rêves plein la tête. Alors il y a urgence et c’est dans une certaine forme de fulgurance et d'audace que j’exploite mon éclectisme. J’ai envie de croquer la vie à pleine dents et de partager au plus grand nombre toutes mes épaisseurs de vie, mes casquettes multiples. C’est comme les facettes d’un diamant qui s’est poli avec le temps. Il n’est plus vraiment brut, Il se lisse, brille et sa lumière ne demande  qu’à rayonner sur le monde pour faire rayonner tous les autres diamants du monde. 

Et comme disait Picasso: "Le but dans la vie et de trouver son talent, mais le sens de la vie est de le partager". Alors partageons!

Je joins l’utile à l’agréable et mets dans mon activité de coach en résilience et d'organisatrice d’événements un éventail de toutes mes personnalités, de mes multis mondes.

Impossible pour moi de me spécialiser…Je dirais que je suis une spécialiste de la « non spécialisation » et j'ai fait aujourd’hui ma force de ce que j’ai cru longtemps pour de l’éparpillement.

Je papillonne d’un univers à l’autre et c’est okKKKKKKKKKK !


 "HérOSE" est née pour contribuer au monde, armée de ses talents, de ses forces, de ses potentiels multiples et colorés. 

En accessoire, ses lunettes roses indispensables pour voir la vie en "OSE" et traverser les mondes, ses mondes au grès de ses envolées.. 


On récapitule depuis le début: La « HérOSE attitude » d’une "multipotentielle" c’est :

  • Répondre à ses plaisirs, envies et besoins. 
  • Incarner ses valeurs et déployer un idéal de force d’âme qu’il  tient à cœur de partager et donner ainsi un sens à son existence.
  • Chaque partie d'elle-même se lie, fusionne et crée des liens  pour faire un tout. 
  • Etre une femme dotée de multiples potentiels. Et ça c’est le cadeau de tous les héros…
  • Etre le héros de sa vie et déployer ses potentiels dans toute sa pluralité. Parfois en même temps.Et oui c’est cela l’originalité !
  • Voir la vie en « Ose » et avoir l’audace de croire en ses rêves.
  • Voir sa vie se remplir de joie, de gaieté, de bonheur.
  • Avoir un état d‘esprit positif.
  • Voir la vie en couleurs. En rose en ce qui me concerne !
  • Avoir des lunettes qui lui permettent d'avoir une vision globale ou sous des angles différents.Mais aussi de changer de filtre au grès de ses humeurs, caprices,états d'esprits du moment.   
  • Elle s’adapte en pleine conscience et quand elle pense que c’est nécessaire. "Quand elle le veut bien et parce qu’elle le vaut bien!"

Et seulement quand c'est nécessaire! 

Parce qu’il  n’est pas question de se conformer au moule.Une HérOSE qui voudrait rentrer dans le moule deviendrait tarte !

Et puis le rose c’est la couleur des petites filles. Il n’y a pas d’âge pour laisser s’exprimer l'enfant qui est en nous.

Vous l'aurez compris, la HérOSE attitude, c’est une boucle vertueuse qui se cultive sans fin.

C’est comme une plante aux multiples bourgeons. Il faut l’arroser et lui donner de la lumière  tous les jours.

Prendre soin d'elle, la chouchouter, ne pas la laisser se faner. 

Pour qu’éclosent les Roses, la HérOSE  qui vit en chacune de nous !

P.S: Multipotentielle ou pas, nous sommes toutes une HérOSE.

Nous sommes toutes uniques!

Paroles d'une femme.

Pascale Balenci